Acti 9, activateur d’énergies

Acti 9 est la nouvelle gamme de matériel électrique du constructeur Schneider Electric.
Dédiée à la distribution électrique terminale dans les bâtiments tertiaires et les infrastructures industrielles, cette nouvelle gamme de produits permet à une installation d’être plus sûre, plus simple et plus efficace dans l’exploitation, comme dans la maintenance.

Avec les fonctions de collecte de données (états, statuts, énergie), de contrôle des charges, ou encore d’aide à l’exploitation, la gamme Acti 9 apporte un plus incontournable, en intégrant la gestion de l’énergie.

 

Acti 9 une gamme complète :
– Télérupteurs.
– Contacteurs et auxiliaires.
– Disjoncteur à commande et signalisation intégrée, programmable face avant (Reflex) et une télécommande
à électro-aimants.
– Blocs différentiels Vigi.
– Automatismes de ré-enclenchement
– Auxiliaires de commande à distance
– Auxiliaires électriques O/F, SD, SDE
– Interrupteurs différentiels
– Parafoudres
– Différentiels.
– Boutons et voyants modulaires.
– Compteurs.
– Module d’acquisition et Contrôle-commande Modbus SIM.
– …

Disjoncteurs avec pouvoirs de coupure de 6 k A à 100 k A.
Calibres de 0,5 A à 63 A.
Courbes B, C, D, Z, K et courant continu.

Les points forts d’Acti 9

Bloc Vigi sans vis : EverPlug
Montage des blocs Vigi en un clic, sans outil, la vérification du couple de serrage devient inutile.
Aucun besoin de campagne de resserrage sur ces connexions.

 

Indicateur de défaut : VisiTrip
VisiTrip permet de distinguer sans hésitation un appareil ouvert d’un appareil déclenché.
Qu’il s’agisse d’un défaut différentiel, d’un déclenchement sur un ordre à émission ou un manque de tension, d’un défaut lié à une surcharge ou à un court-circuit, ou encore d’une ouverture manuelle volontaire pour la maintenance, la cause du défaut est immédiatement identifiable, grâce à l’indicateur VisiTrip.

 



Sélectivité renforcée par filiation
La filiation est l’utilisation du pouvoir de limitation des disjoncteurs amont, qui permet d’installer, en aval, des disjoncteurs avec un pouvoir de coupure inférieur au courant de court-circuit présumé en leur point d’installation.
Exemple :
Dans la configuration ci-dessous, le disjoncteur NSX/EasyPact CVS joue un rôle de barrière pour les forts courants de court-circuit. Grâce à leurs pouvoirs de coupure “renforcés” par filiation avec un NSX100F à NSX250F ou un CVS100B à CVS250B, les disjoncteurs de la gamme DT40 peuvent être installés.

 

Sécurité : VisiSafe

VisiSafe affiche sans doute possible l’ouverture des pôles, à l’aide d’une pièce mécanique solidaire des pôles.
Le sectionnement est assuré par la distance d’isolement qui a été doublée par rapport à la norme (coupure pleinement apparente).

 

L’isolation des éléments sous tension est réalisée à l’aide d’une pièce isolante qui protège l’opérateur de l’accès aux bornes, même avec un outil.

 

Fiabilité
Le mécanisme de fermeture brusque d’Acti 9 limite l’usure et le vieillissement prématuré des appareillages et des charges.
En cas de défaut, pas d’amorçage avec l’extérieur. Le défaut est confiné dans l’appareil.
Les différentiels de type Asi sont renforcés en standard, pour supporter les environnements les plus exigeants, comme les pollutions chimiques, les poussières ou l’humidité.

 

Intelligence
Le Reflex iC60, à la fois disjoncteur et actionneur pour gérer l’éclairage des bâtiments (35 % d’économie d’énergie).
Tout est dans l’appareil : 3 modes de programmation, 3 entrées, maintien du dernier état connu grâce à sa
fonction bi-stable.
Il intègre à la fois les fonctions de protection, de commande et de signalisation et permet donc 50 % de câblage de puissance et 70 % de câblage de commande en moins.
Il peut communiquer avec des automates industriels sans interface complémentaire.

 

Raccordements
Les produits sont dotés de bornes ergonomiques et sûres IP20 équipées de volets isolants pour des connexions sécurisées et fiables dans le temps.
L’opérateur peux exercer jusqu’à deux fois le couple de serrage nominal sans risque de détérioration des bornes.

 



Accessoires
Le système Acti9 comprend une liste exhaustive d’accessoires : système de cadenassage facile à installer,
répartiteurs, commandes rotatives prolongées, cache-vis, cache-bornes plombables, platine débrochable,
barrière interpôle et repères encliquetables.

 

Gestion de l’énergie : Smartlink

Le système permet de centraliser les commandes, de collecter les données de mesure d’énergie, à l’aide d’un module de communication.
Les câblages sont préfabriqués et assurent la compatibilité électromagnétique (rayonnement et de la conduction).
L’Acti9 Smartlink transmet les données des appareils Acti9, vers un automate système de supervision via le réseau de communication Modbus serial line.

 

Fonctions de transmission de données entre le réseau Modbus et les appareils Acti9

Disjoncteurs, interrupteurs différentiels, disjoncteurs différentiels :
– État ouvert/fermé
– État déclenché
– Nombre de cycles d’ouverture/fermeture
– Nombre de déclenchements.

– Contacteurs, télérupteurs :
– Commande d’ouverture
– Commande de fermeture
– État ouvert/fermé
– Nombre de cycles
– Durée totale de fonctionnement de la charge (appareil fermé).

Disjoncteur télécommandé/Reflex iC60 :
– Commande d’ouverture
– Commande de fermeture
– État ouvert/fermé
– État déclenché
– Nombre de cycles
– Durée totale de fonctionnement de la charge.

Compteurs d’énergie :
– Nombre d’impulsions enregistrées
– Paramétrage de la valeur de l’impulsion (ex : kWh)
– Consommation totale enregistrée
– Estimation de la puissance consommée.

Toutes les données sont mémorisées, nombre de cycles, consommation, durée de fonctionnement, même en cas de coupure d’alimentation.
L’Acti9 Smartlink peut également échanger des données avec tout appareil présentant des entrées/sorties tout ou rien 24 V CC.
Aucune configuration des produits raccordés n’est nécessaire. La communication s’adapte automatiquement, à la mise sous tension de l’Acti9 Smartlink, aux paramètres de communication du maître Modbus (PLC, superviseur). Jusqu’à 32 esclaves raccordés.
Les données peuvent être transférées en Modbus vers une passerelle (EGX, Xenta) ou un contrôleur (iRio).

Exemple d’architecture :

 

L’iRIO est un contrôleur de gestion de l’énergie.
Il contrôle les données collectées sur le terrain, fournit une présentation des données de haut niveau et permet un contrôle de charge de l’installation via un serveur web intégré.

Les modules d’interface SIM sont des interface physiques locales, équipées de dispositifs de mesure de l’émission d’impulsions des bâtiments, d’entrées numériques, de capteurs analogiques et d’actionneurs.

Les données saisies par les SIM sont récupérées directement sur le contrôleur iRIO (gestion sur site) ou sur le serveur portail EGX300 (gestion à distance) ou par le biais d’un portail Ethernet EGX 100 à travers des réseaux câblés ou sans fil.

Vidéos d’Acti 9 :