La fonction principale d’un réseau électrique est d’acheminer l’énergie des centres de production jusqu’aux consommateurs.
La disponibilité, constitue un point clef de la gestion des réseaux électriques.

Il est important de gérer les défauts qui peuvent se produire sur le réseau de deuxième catégorie.
Il existe plusieurs types de défauts, polyphasés ou monophasés.

Polyphasés : défaut entre phases (biphasés ou triphasés).
Monophasés : défaut entre une phase et la terre.
Lorsque ces derniers se produisent, les exploitants doivent en avoir connaissance pour pouvoir réparer le plus rapidement possible pour réalimenter les clients.

Ces actions constituent la détection et localisation de défauts dans les réseaux électriques.

LA DÉTECTION :

Pour détecter et localiser les défauts dans les réseaux de distribution, il est possible d’utiliser des Indicateurs de Passage de Défaut (IPD).
Ce sont des dispositifs qui détectent la présence de défaut et sa direction en fournissant les indications localement et au système de téléconduite.
Ces signalisations permettent aux exploitants de déterminer la partie du réseau en défaut en vue de réalimenter rapidement les parties saines de ce réseau.

Type de défaut :
Les défauts triphasés :
Il s’agit d’un défaut entre trois phases par l’intermédiaire de la terre ou non.

Les défauts biphasés :
Il s’agit d’un défaut entre deux phases par l’intermédiaire de la terre ou non.

Les défauts monophasés :
Il s’agit d’un défaut entre une phase et la terre.
 


defauts
 

La détermination de la direction de défaut ou sens du courant de défaut repose sur le signe de la puissance active dans une des phases en défaut. Il faut connaître le déphasage φcc entre la tension simple et le courant de court-circuit au niveau de l’IPD.
– 90° < φcc < 90° : une direction déterminée
90° < φcc < -90° : la direction opposée

LE CONTROLE-COMMANDE

La conduite à distance du réseau permet au personnel d’exploitation :
– de visualiser l’état du schéma électrique
– de surveiller les différentes mesures
– d’effectuer les commandes à distance
– d’être informé des incidents survenant sur l’installation électrique.

Pour la télécommande on utilise des coffrets ITI : Interface de Télécommande d’Interrupteur
Les supports de transmission sont :
– le réseau commuté
– la radio
– le GSM
– ou tout support filaire

Ces coffrets intègrent toutes les fonctions nécessaires pour assurer l’exploitation des ouvrages HTA équipés de cellules motorisées.

Exemple de séquence pour un défaut
 



 

Animation de séquences de défauts (Solutions Schneider Electric)


 

« L’auto-cicatrisation » du réseau HTA qui permet de réalimenter 90 % des clients en moins de 20 secondes. Bien que coûteux ces systèmes sont de plus en plus installés.