Prix de l’électricité en France

L’électricité vendue en France aux particuliers et aux entreprises est parmi les moins chères d’Europe.
En outre, l’évolution du prix de l’électricité est relativement stable, contrairement aux énergies telles que le pétrole qui sont soumises aux fluctuations des cours internationaux.

Contrairement aux annonces faites par les médias la France dispose aujourd’hui d’un avantage concurrentiel
qu’il est souhaitable de préserver pour la compétitivité de son économie et le pouvoir d’achat des ménages : le prix de son électricité.

Le prix de l’électricité facturé en France présente un double avantage compétitif :
– Il est l’un des plus bas des pays de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques).
– Il est stable dans le temps (voir graphique ci-dessous), alors que le prix des produits pétroliers se montre extrêmement volatil.

Comparaison de l’évolution du prix du pétrole et du prix de l’électricité facturé aux entreprises
 

En 2013, le prix de l’électricité facturé aux entreprises françaises est en moyenne 25 % inférieur au prix
facturé dans l’Union Européenne (et 50 % inférieur au prix allemand).

Pour l’électricité facturée aux ménages, parmi les pays européens les plus développés, la France se classe au 1er rang pour son prix de l’électricité le plus bas, alors que les consommateurs allemands payent leur électricité le double du consommateur français.

Prix de l’électricité facturé aux entreprises en Europe au 1er semestre 2013
 

Prix de l’électricité facturé aux particuliers en Europe au 1er semestre 2013
 

Le prix moyen du kWh français constitue un avantage économique certain aussi bien pour les ménages que pour les entreprises.
Nettement inférieur au prix observé chez nos voisins européens, il est en outre relativement stable, bien loin de la volatilité générée par l’usage des combustibles fossiles.

Cet avantage est en grande partie lié à la structure même du parc de production d’électricité français : en ayant opté pour un mix électrique reposant fortement sur les technologies nucléaire et hydraulique, la France a pu produire son électricité à un coût relativement faible, et surtout stable, ce qui lui permet d’offrir son électricité à des prix bas comparés aux autres pays dont les mix de production sont majoritairement soumis aux évolutions des prix des combustibles fossiles, ou aux coûts élevés des EnR (Énergies Nouvelles Réparties).

Le prix compétitif de l’électricité française pourra servir de support à la dynamique de « renaissance industrielle » qu’il est nécessaire de promouvoir pour permettre une transition bas carbone.

Prix TTC du kWh d’électricité pour un compteur de 6 kVA (la majorité des compteurs domestiques français)

 

Attention si vous souhaitez changer de fournisseur, de bien lire les contrats…(surtout les petits paragraphes en bas de page…).
Voir le site : http://www.energie-info.fr/ (Commission de régulation de l’énergie : CRE)