RT : Relais temporisés

La fonction retard ou temporisation est une fonction dans laquelle toute transition d’entrée (commande) se traduit par une transition retardée de l’information de sortie.
L’opérateur technique qui assure cette fonction est appelé opérateur retard ou temporisateur.

On appelle opérateur retard un opérateur technique dans lequel chaque transition sur l’entrée apporte une et seulement une transition sur la sortie.

Un relais temporisé est un appareil d’automatisme qui permet à l’issue d’un temps préalablement déterminé, de transmettre une information électrique. On l’appelle aussi relais tout ou rien à temps spécifié ou encore minuterie.
Le démarrage du cycle de temporisation, cycle unique ou répétitif , est obtenu par un contact maintenu ou impulsionnel, d’où un grand nombre de fonctions réalisables.

Les temporisateurs sont réalisés :
– En Logique câblée.
– En technologie électromagnétique.
– En technologie électronique
– En technologie programmée
– …

Les temporisations travail et repos :

Temporisation “travail” :
Lors de l’alimentation de la bobine de la temporisation, le temps de présélection démarre.
Les contacts associés à cette temporisation ne changeront d’état qu’au bout du temps de présélection écoulé.



Temporisation “repos” :
Lors de la désalimentation de la bobine de la temporisation, le temps de présélection démarre.
Les contacts associés à cette temporisation ne changeront d’état qu’au bout du temps de présélection écoulé.



Les relais temporisés RT de Schneider Electric

La gamme de relais temporisés RT proposée par Schneider Electric permet de répondre aux solutions d’automatismes du bâtiment.

Ces relais permettent de temporiser la commande d’une charge :

– RTA : retarde la mise sous tension d’une charge.
– RTB : temporise la mise sous tension d’une charge dès la fermeture d’un contact auxiliaire (bouton- poussoir).
– RTC : retarde la mise hors tension d’une charge, dès la fermeture d’un contact auxiliaire (bouton-poussoir).
– RTH : temporise la mise sous tension d’une charge.
– RTL : temporise des mises sous tension et hors tension d’une charge pendant des temps différents, de façon répétée (clignoteur).
– RTMF : permet de choisir l’un des 4 types de temporisation : A, B, C ou H.

Caractéristiques communes

Gamme de temporisation :
> 0,1 s à 100 h.

Circuit de commande :
> Tension de commande et d’alimentation : 24 V DC ± 10 %, 24…240 V AC ± 10 %, RTMF : 12…240 V CA / DC ± 10 %.
> Fréquence : 50…60 Hz.

Circuit de puissance :
> Contact inverseur.
> Calibre mini : 10 mA / 5 V DC.
> calibre maxi : 8 A / 250 V AC / DC.
> Catégorie d’emploi AC1 (facteur de puissance au moins égal 0.95).

Autre :
> Endurance mécanique : supérieur à 5106 manœuvres.
> Précision : ± 10 % pleine échelle.
> Durée minimum d’impulsion de commande : 100 ms.
> Temps de réarmement maxi par coupure de tension : 100 ms.
> Visualisation de l’état du contact par LED verte (clignotante pendant la temporisation).
> Insensible aux micro-coupures inférieures ou égales à 20 ms.

Réglage de la temporisation
Exemple :
Pour une temporisation de 3 secondes, à l’aide du potentiomètre 1 et du potentiomètre 2 :
– Positionner le commutateur 1 sur l’échelle correspondante : 1 s.
– Positionner le potentiomètre 2 sur le coefficient multiplicateur : 3.
-> Soit 3 x 1 s = 3 secondes.

RTA : retarde la mise sous tension d’une charge

La temporisation RTA retarde la mise sous tension d’une charge.
Le cycle unique de temporisation débute à la mise sous tension de l’alimentation du relais RTA.
La charge est commutée à la fin de la temporisation T.

RTB : temporise la mise sous tension d’une charge dès la fermeture d’un contact auxiliaire

Le relais RTB temporise la mise sous tension d’une charge dès la fermeture d’un contact auxiliaire (bouton-poussoir).
Le cycle unique de temporisation débute à la fermeture d’un contact auxiliaire (bouton-poussoir).
A la fin de la temporisation T, la charge est mise hors tension.

RTC : retarde la mise hors tension d’une charge, dès la fermeture d’un contact auxiliaire

Le relais RTC retarde la mise hors tension d’une charge, dès la fermeture d’un contact auxiliaire (bouton-poussoir).
Le cycle unique de temporisation ne débute qu’au relâchement d’un contact auxiliaire (bouton-poussoir).
A la fin de la temporisation T, la charge est mise hors tension.

RTH : temporise la mise sous tension d’une charge

Le relais RTH temporise la mise sous tension d’une charge.
Le cycle unique de temporisation débute à la mise sous tension de l’alimentation du relais RTH.
A la fin de la temporisation T, la charge est mise hors tension.

RTL : temporise des mises sous tension et hors tension d’une charge pendant des temps différents, de façon répétée (clignoteur)

Le relais RTL temporise des mises sous tension et hors tension une charge pendant des temps différents, de façon répétée (clignoteur).
Le cycle de temporisation débute à la mise sous tension.
La charge est mise sous tension pendant un temps T1 réglable puis hors tension pendant un temps T2 réglable. Ce cycle se reproduit jusqu’à la mise hors tension de l’alimentation du relais RTL.

RTMF : permet de choisir l’un des 4 types de temporisation : A, B, C ou H

Le relais RTMF permet de choisir l’un des 4 types de temporisation : A, B, C ou H.
Selon le choix, le RTMF génère les cycles de temporisation des relais RTA, RTB, RTC ou RTH.