Les déchets et la biomasse sont des ressources énergétiques potentielles actuellement sous exploitées.

252 millions de tonnes par an de déchets sont aujourd’hui enfouies ou incinérées en Europe et d’importants gisements de biomasse agricole et forestière ne sont pas valorisés.

Par ailleurs, les défis énergétiques et environnementaux auxquels nous devons faire face rendent indispensable la transformation de ces ressources sous-exploitées en électricité fiable et propre.

Les procédés actuels de valorisation énergétique des déchets et de la biomasse tels que l’incinération ou la méthanisation, ne permettent pas d’atteindre la régularité et le rendement électrique nécessaires, ou posent de réels problèmes d’acceptation sociétale.

 

 

S’appuyant sur le savoir-faire reconnu d’Europlasma dans les torches à plasma, CHO Power a développé un procédé de transformation des déchets et de la biomasse en électricité basé sur le principe bien établi de la gazéification.

Europlasma est une société française créée en 1992 dont l’activité principale est la valorisation de déchets par des procédés industriels à haute température utilisant des torches à plasma.

Europlasma maîtrise l’utilisation de ces torches de haute technologie dans un contexte industriel très exigeant en termes de performance et de fiabilité dans les domaines de la métallurgie, du traitement de déchets dangereux et de la purification de gaz de synthèse issu de la gazéification.

Voir l’article : Torche à plasma

 

Les enjeux de cette biomasse :

 

Le processus :
 

 

 

Une centrale type CHO Power produit 10 MW électrique net (la consommation de 42 000 habitants) à partir d’environ 50 000t/an de combustible.

Ce combustible, appelé CHO-Fuel, est obtenu après tri et préparation. Il est donc issu par exemple de 75 000t/an de déchets ménagers, de 55 000 tonnes/an de déchets industriels non dangereux ou de 50 000 tonnes/an de biomasse déjà préparée.

Une unité type présente un excellent bilan environnemental.

Les résidus issus de la filtration du gaz ne représentent que 0,5% du combustible entrant. Par nature, la gazéification ne dégage ni dioxines ni furannes. Les émissions répondent aux normes les plus strictes en vigueur et anticipent d’ores et déjà les durcissements à venir. Les cendres résiduelles sont valorisables en génie civil routier grâce à la bonne préparation du combustible en amont.

Une unité CHO Power émet du CO2 mais la totalité n’est pas contributive à l’effet de serre.

Par exemple, quand le combustible est élaboré principalement à partir de déchets en mélange, plus de 65% du combustible est de la biomasse. Le CO2 produit à patir de cette biomasse intègre le cycle du carbone sans contribution à l’effet de serre.

Le reste génère effectivement du CO2 lors du passage dans les moteurs mais il serait pire de le laisser se transformer en méthane ou en un autre gaz plus nocif pour l’environnement.

 

Usine CHO Power

Elle occupe moins de 10 000 m².
Cela permet une excellente intégration environnementale.

 

Les avantages du système :
 

– Le rendement électrique de CHO Power peut atteindre 40%, à comparer à 18-20% d’un cycle combustion et turbine à vapeur.

– Le combustible provient de ressources locales : ce sont les déchets collectés dans les environs ainsi que la biomasse de la région.

– Le procédé accepte une grande diversité de combustibles.

– Conformément à la Directive Européenne qui met en avant la prévention, le réemploi, le recyclage, la valorisation et l’élimination sans danger de ces derniers, s’intègre dans la filière après le tri et le recyclage, évitant la mise en décharge, et n’encourageant pas la production de déchets.
 

CHO Power à Morcenx dans les Landes : une 1ère en Europe :

 

 

Cette usine est en cours de mise en route depuis juin 2014.
Elle utilise des déchets industriels banals locaux et des plaquettes forestières (total de 56 000 tonnes/an).
Toute l’électricité est revendue à EDF, dont le réseau haute tension est tout proche.
Une production additionnelle de 18MWth d’eau chaude provenant de la chaleur générée par le procédé est également disponible pour d’autres applications de valorisation énergétique.

 




 



Torche à plasma :